Pierre Molinier’s work at an Art Exhibit at PhotoEspaña 2017 in Madrid

June 15, 2017 under Art

fetish, Madrid, artist, photographyPhotoEspaña, Círculo de Bellas Artes, hosting an art exhibition of many artists, including the French photographer and painter, Pierre Molinier, who was an avid black stockings fetishist and a transvestite.

This exhibit takes place in Madrid from May 31st to August 27th, 2017.

Is anyone currently in Spain now? Can you visit and tell me what it was like? I wrote about him earlier, his work is for sure a bit of a taboo, don’t go with your children.

There is a lot of explicit nudity and maybe even violence from what I’ve read about the artist. This would be an 18+ exhibit.This French artist was considered completely shameless, or perhaps just way too progressive for his era.

Video – Hosiery News Report in French – Translated

October 21, 2013 under Practical

Youtube link : http://youtu.be/21_dtILnVoY

 Thank you so much to Michel from France who did this translation!

 

Reportage de collants Hosiery news report
Présentatrice : (A Josée, la maquilleuse) Merci Josée. (Au public) Oh non ! Encore une maille ! Les femmes qui, comme moi, portent des bas Nylon régulièrement, peuvent en acheter 2 ou 3 paires par semaine. C’est beaucoup d’argent. Ca peut coà?ter jusqu’à?400$ par année. Est-ce qu’on peut économiser en achetant des bas nylons de meilleure qualité ? C’est ce qu’on va voir aujourd’hui en allant magasiner. Et heureusement, j’en ai une paire en réserve.(Musique et plan de coupe. Dans une boutique de collants.)collant reportage 10 den photo

Présentatrice : (A la vendeuseQuand je magasine des bas nylon, quelles questions je dois me poser, tout d’abord?

Vendeuse : Avant tout, est-ce que c’est une occasion de soirée, ou si c’est un bas nylon, pour tous les jours, pour le bureau, et deuxièmement si on veut une culotte de maintien ou non, et si on va les porter avec des chaussures ouvertes ou non.

 

Présentatrice Qu’est-ce que je dois regarder pour avoir un bas résistant ?

 

Vendeuse : Le denier doit être un peu plus élevé. Plus le denier est bas, plus le bas est mince. Et un autre facteur très important, c’est le Lycra dans le produit. Ca existe 100% Nylon, c’est-à?-dire, il n’y a pas de Lycra, alors, à?a risque de descendre sur la jambe. Ca va glisser. Avec le Lycra, à?a reste mieux sur la jambe, et puis c’est plus moulant.

 

(Musique et plan de coupe. Chez la coiffeuse.)

 

Présentatrice : (A la coiffeuseA quelle occasion vous portez des bas Nylon ?

 

La coiffeuse (la dame 1) : PlutГѓВґt dans les soirées. Les parties de Noà?l, les choses comme à?a.

 

Dame 2 : Dès que je me mets en jupe ou en robe, je mets des bas Nylon.

 

Dame 3 : Le travail, régulièrement. Les sorties.

 

Dame 4 : Quand je me mets en robe. Des fois pour le travail, pour une sortie.

 

Présentatrice (off): Claudine, Amélia, Katia et Sylvie, travaillent à?la maison Saint-Laurent de Longueuil. Elles acceptent de se transformer en mannequin pendant quelques jours.

 

Présentatrice (de retour à?la boutique de collants) : Nous avons choisi quelques modèles pour nos 4 testeuses. Tout d’abord, un modèle assez simple, je crois.

 

Vendeuse Le premier, c’est un bas assez mince, mais très bien pour tous les jours. Culotte de maintien, et le pied renforcé.

 

Présentatrice (off) : Modèle numéro 1, bas de gamme, à?7,50$, 15 deniers, 6% de Lycra.

 

Dame 1 : J’ai pas vraiment aimé le confort, le bout du bas. Il n’y avait pas de renfort. En plus la première fois que je l’ai porté, à?a a fait une maille. Première journée.

 

Dame 2 : Il est plus soyeux. Il bouge sur la peau. Le seul inconvénient, c’est qu’il n’est pas durable.

 

Dame 3 : Avec, on les enfile, juste s’asseoir, se relever, à?a fait des plis.

 

Dame 4 : Je l’aime beaucoup. C’était confortable dedans pour bouger. C’était souple. Il serrait bien la jambe. Il était assez solide. Rien, pas de maille.

 

(Musique. Plan de coupe. Dans la rue.)

 

Présentatrice (A un homme dans la rue) Vous, en tant qu’homme, qu’est-ce que vous pensez des femmes qui portent des bas Nylon ? Est-ce vous trouvez à?a sexy ?

 

Homme 1 : Bien sà?r que je trouve à?a sexy. J’adore à?a.

 

Homme 2 : Ca peut être suggestif, comme à?a peut être juste esthétique.

 

(Musique. Plan de coupe. Dans la boutique de collants).

 

Présentatrice Le deuxième modèle ?

 

Vendeuse : Le deuxième, c’est un 40 deniers. Alors, c’est bien pour quelqu’un qui va porter une jupe, qui ne veut pas d’un produit trop opaque, qui couvre complètement la jambe, mais assez soyeux.

 

Présentatrice Est-ce qu’il est plus résistant ?

 

Vendeuse : Oui. Parce que le denier est plus élevé.

 

Présentatrice (off) : Modèle numéro 2. Milieu de gamme. A 12,95$. 40 deniers. 21% de Lycra.

 

Dame 1 : Bah, moi, le numéro 2, en fait, je l’ai adoré. Le renfort au bout des pieds. Moi, à?a me plaà?t assez. J’ai des orteils mangeurs de bas. Le confort, aussi au niveau de la culotte, j’ai adoré. J’ai aucune maille.

 

Dame 2 : C’est un massacre. C’est une torture. Il est difficile à?mettre. C’est comme si on avait une couche de bébé entre les 2 jambes. Et on peut pas les monter à?la taille, comme les autres, les premiers.

 

Dame 3 : Il ressemblait pas mal à?un collant.

 

(Musique. Plan de coupe. Dans la rue.)

 

Homme 3 : Ca peut être sexy, effectivement.

 

Homme 4 : Tout dépend de la personne. Ca fait un plus beau galbe, la plupart du temps.

 

(Retour dans la boutique de collants.)

 

Présentatrice : Le troisième modèle, c’est vraiment un modèle de luxe qu’on décide de se payer, n’est-ce pas ?

 

Vendeuse C’est un produit de designer. Il est de 10 deniers. Alors c’est un peu plus mince. Pied sandale. On peut porter à?a avec des chaussures ouvertes sans problèmes. Et au niveau maintien, à?a contrГѓВґle les cuisses et les hanches. Voyez ? Il est très serré.

 

Présentatrice (off) : On ne risque pas d’étouffer, par contre ?

 

Vendeuse Non, il faut prendre la bonne taille, mais faire très attention, parce que si on prend trop grand, à?a risque de rouler à?la cheville.

 

Présentatrice (off) : Modèle 3. Haut de gamme. 34$. 10 deniers. 24% de Lycra.

 

(Musique. Plan de coupe.)

 

Dame 1 : Le renfort au bout du bas est moindre que le deuxième. La gaine est « huh ! ». Je suis étouffée complètement. C’est un peu trop. C’est pas confortable.

 

Dame 2 : Il n’est pas trop serré. Il est un peu rude sur la peau. Je trouve qu’il est assez transparent. Ca fait l’effet qu’on n’en a pas.

 

Dame 3 : Au niveau de la jambe ici, c’est trop large. Ca plisse.

 

Présentatrice (off) : Ca fait des plis ?

 

Dame 3 : Il faudrait que je le tire, que je le tire. Il descend tout le temps.

 

Présentatrice Et la gaine ?

 

Dame 3 : Trop serrée. Vraiment trop serrée. Inconfortable.

 

Dame 4 : C’est assez confortable. Parfois à?a vaut la peine, des fois de payer le prix. Mais là?, non. Je ne paierais pas ce prix-là?pour ce bas-là?.

 

Présentatrice (off) : Même si elles ont choisi la taille qui leur convient, deux de nos quatre testeuses se sentent vraiment inconfortables dans le bas numéro 3. Et voici leur verdict final : le premier modèle remporte 3 votes. Le second, 1 vote. Et le troisième, aucun vote. Elles préfèrent le confort à?la durabilité.

 

Dame 1 : J’ai été très surprise d’être confortable dans un bas Nylon. J’ai été très surprise.

 

Présentatrice (off) : Si, de votre cГѓВґté, vous préférez un bas plus résistant, n’oubliez pas de vérifier le nombre de deniers. Plus il est élevé, plus votre bas risque de durer. Pour le confort, regardez le pourcentage de Lycra.

 

Homme 5 (dans la rue) : J’aime bien un look naturel. Je plains les femmes qui en portent. Je trouve que c’est agaà?ant. J’ai jamais essayé, mais c’est ce que je constate.

 

Présentatrice (près d’une machine à?laver) : Pour que vos bas Nylon durent le plus longtemps possible, l’idéal, c’est de les laver à?la main, mais  on n’a pas toujours le temps de le faire, alors on peut les laver à?la machine, au cycle délicat, mais ce qu’il est important d’utiliser, c’est ce petit sac en filet, dans lequel on met nos bas. Ca évitera bien des mailles. Et voilà? ! Le tour est joué !

 

*Dear friends, please keep in mind that the funding for this blog comes from the shop section. Please have a look at it.*

Host : (To Josée, the make-up artist) Thank you, Josée. (To the viewers) Oh no! A run, again! Women who, like me, wear stockings on a regular basis, can buy 2 or 3 pairs each week. It’s a lot of money. It can cost up to CA$400 per year. Can we save enough money by buying stockings of a better quality? It’s what we will try to know today, by going shopping. And fortunately, I have a spare pair.(Music and cutaway shot. In a hosiery store.)Host: (To the clerk) When I purchase hosiery, which questions should I ask myself, at first?

Clerk: First, is it for a party, or is it pantyhose for everyday use, for work, and second, if you want a support panty or not, and if you will wear them with open-toes shoes or not.

 

Host: What should I look for to have more resistant pantyhose?

 

Clerk: The denier must be higher. The lower the denier, the sheerer the hosiery. And another very important factor, it’s the Lycra inside the product. It exists in 100% Nylon, that is, without Lycra, but it may slide down along the leg. It will slide down. With Lycra, it stays better on the leg, and also, it’s more clinging.

 

(Music and cutaway shot. At the hairdresser).

 

Host: (To the hairdresser) What are the opportunities for you to wear sheer hosiery?

 

Hairdresser (Lady 1): The most often in parties. Christmas parties and the likes.

 

Lady 2: Each time I wear a skirt or a dress, I wear sheer hosiery.

 

Lady 3: At work, on a regular basis. Or for stepping out.

 

Lady 4: When I put on a dress. Sometimes for work or to step out.

 

Host (off): Claudine, Amélia, Katia and Sylvie, work at Saint-Laurent of Longueil’s hairdresser shop. They accepted to model for us for a few days.

 

Host (back to the hosiery store): We chose a few styles for our 4 testers. First, a quite inexpensive style, I believe.

 

Clerk: The first one is quite sheer, but is OK for every day’s use. Support panty and reinforced toes.

 

Host (off): Style number one. Low range. CA$7,50. 15 deniers. 6% Lycra.

 

(Back to the hairdresser salon.)

 

Lady 1: I didn’t really like the comfort, the toes. There is no reinforcement. Plus, the first time I put them on, I got a run. The first day.

 

Lady 2: It’s quite soft. It moves on the skin. The only trouble, is that it’s not durable.

 

Lady 3: When I have them on, just sitting down or standing up makes creases.

 

Lady 4: I like it very much. It was comfortable to move. It’s supple. It clung well the leg. It was quite robust. No run.

 

(Music and cutaway shot. In the street)

 

Host: (to a man in the street) You, as a man, what do you think of women who wear hosiery? Do you find it sexy?

 

Man 1: Of course, I find this sexy. I love it!

 

Man 2: It can be suggestive, it can also be only aesthetic.

 

(Music and cutaway shot. Back to the hosiery store)

 

Host: Second style?

 

Clerk: The second style is a 40 deniers. So, it’s good for someone who wears a skirt, who doesn’t want a too opaque product that covers the leg completely. It’s quite silky.

 

Host: Is it more resisting?

 

Clerk: Yes it is, because the denier is higher.

 

Host (off): Style number 2. Middle range. CA$12,95. 40 deniers. 21% Lycra

 

(Back to the hairdresser salon.)

 

Lady 1: Me, the number 2, I loved it. The reinforced toes, I like it quite a lot. I have toes that are aggressive to the stockings. The comfort, too, at the panty. I loved it. I had no run.

 

Lady 2: It’s a massacre. It’s a torture. It’s difficult to put on. It’s like I had a baby diaper between the legs. And I cannot pull it up to the waist, like I did for the style number 1.

 

Lady 3: It looked very much like opaque tights.

 

(Music and cutaway shot. In the street)

 

Man 3: It can be sexy, indeed.

 

Man 4: It depends on the person. It makes the legs more shaped, most of the times.

 

(Back to the hosiery store)

 

Host: The third style is really a luxury style that we decide to purchase, isn’t it?

 

Clerk: It’s a product from a designer. It’s 10 deniers, so it’s sheerer. No reinforced toes, so it can be worn with sandals without problems. And for the support, it’s tighter on the thighs and the hips. See? It’s very tight.

 

Host (off): There’s no risk to suffocate, at least?

 

Clerk: No, you must take the right size, but be extremely careful, given if you take too large, it will slide down.

 

Host (off): Style number 3. High range. CA$34. 10 deniers. 24% Lycra.

 

(Music. Cutaway shot. Back to the hairdresser salon.)

 

Lady 1: The reinforcement at the toe is lower than the second style. The panty is "huh!" I can’t breathe. It’s a bit too much. It’s not comfortable.

 

Lady 2: It’s not too tight. It’s a bit itchy on the skin. To me, it’s quite sheer. It’s like I have no hose at all.

 

Lady 3: On the leg, it’s too large. It creases.

 

Host (off): It makes creases?

 

Lady 3: I should pull it up, pull it up. It slides down all the time.

 

Host: And the panty?

 

Lady 3. It’s too tight. Really too tight. Not comfortable.

 

Lady 4: It’s quite comfortable. Sometimes it’s worth paying a high price. But now, it’s not. I would not pay such a price for such a pantyhose.

 

Host (off): Even if they chose the size that fits them, 2 of our 4 testers felt really uncomfortable in the pantyhose number 3. Now, the final results. The first style gets 3 votes. The second style gets 1 vote. The third style gets zero vote. They prefer comfort to durability.

 

Lady 1: I was surprised to feel comfortable. I was very surprised.

 

Host: If you prefer a more resisting pantyhose, don’t forget the check the deniers. The higher deniers, the more durable the pantyhose is. For comfort, look the percentage of Lycra.

 

Man 5: I like a more natural look. I pity the women who wear hose. I find it boring. I never tried, but it’s what I see.

 

Host (close to a washing-machine): To maximize the durability of your hosiery, it’s better to wash them by hand, but we don’t always have the time, so we can wash them in the washing-machine, on the program "Wool", but what’s important is to use that kind of fishnet bag to put the hosiery inside. It will save it from running. That’s all!

collant reportage 3

collant reportage model 40 den

collant reportage 10 den

collant reportage 2

collant reportage 40 den with shoes

 

2007 French TV Show about Pantyhose for Men by Gerbe

August 13, 2013 under Boys

English Translation by Michel

SOURCES:

The dialog is from here: http://youtu.be/3EZ6OjH1TvU
 
Similar show with the same topic: http://youtu.be/3jnaUDy9_ys 
 

How Gerbe Started a Line of Pantyhose for Men

men drain up 40 pantyhose by gerbe

Host : It’s 11:05 am, and 11:05 is scoop time. No, you are not dreaming, I won’t tell you the name of the mysterious character, the one that will allow you to win an invitation to Olivier Eltzer’s restaurant. I won’t even tell you a second clue. It will be some time later. No, no I have a real scoop. Are you ready to hear it? Men are at last equal to women. I know it’s quite provocative for a scoop, but it’s indeed the case. We, men, we can, from now on, wear pantyhose and knee-high. Thanks to these ladies. Hello!

 

Lady 1 (in black dress): Hello!

 

Lady 2 (white jacket): Hello!

 

Host : Hello to Annie and Anne-Marie. You come to show us a product : pantyhose for men.

 

Lady outside frame (1 or 2): Indeed.

 

Host: Why pantyhose for men? Was there a demand?

 

Lady 1: Yes, there was. Since the opening of our website, we had daily requests from men to have a pantyhose designed especially for them. So, we have thought about it, and this year Gerbe decided to exert its savoir-faire to men.

 

Host: So it means, it’s not a marketing idea at first? It’s really the male customers who asked for it?

 

Lady 1: That’s right! It’s the demand of the market, and we have asked these men their help by asking them what kind of product they wanted.

 

Lady 2: They told us: “We want this. We usually buy pantyhose like those for our wives, but we would like a line especially for us”. Why would pantyhose only reserved to ladies? So, we took this like something not conformist. We thought: “It will stay very very marginal”. Then, in at a second thought, as we were facing the demand, we talked about it and we said: “Why not? We should start. There may be something to do in that domain.” And so, that why it started, and…

gerbe pantyhose for men talkshow 2 french 2007

two male models – one in footless hosiery and one in sheer hosiery

 

Lady 1: …since March 5th, we launched this line for men.

 

Host: So Annie, what is the assessment?

 

Lady 1: It’s very positive. It goes even beyond our expectations. It’s so positive that we will improve this range that presently consists of 4 pantyhose and knee-high, by adding 2 new pantyhose. So the “Drain Up 40” pantyhose…

 

Host: … that I am actually wearing right now, I dare to say. I will ask the camera to make a close caption. (To the camera operator) Come in. Come in. (To the audience) Strip-tease moment in this show. Look! I will not take off my pants. So, effectively, I am wearing these pantyhose.

 

Lady 1: …opaque, 40 deniers, draining and relaxing. I think you can…

 

Host: Effectively, I feel freshness at the bottom of my feet.

 

Lady 1: That’s right. It’s made on purpose.

 

Lady 2: It’s especially recommended for people who stand up or sat down for long periods of time.

 

Host: Cooks, for example?

 

Lady 2: Indeed, also barbers, or people who take planes, who sat down a long time in planes, on long trips, who feel pain in their legs, can wear that kind of product. And we already have feedback, given we already had this product for women and they were very happy about it.

 

Host: Is it a bit like compression stockings? I already knew compression stockings that can be purchased in pharmacies. It’s a bit similar.

gerbe pantyhose for men talkshow 3

Pantyhose for men have some modifications to the fit.

 

Lady 2: If you want, but a slight compression.

 

Lady 1: Preventive compression.

 

Lady 2: Preventive and it’s also for comfort. For well-being.

 

Lady 1: Draining and relaxing.

 

Lady 2: By the way, at the end of the show, you will tell me how good it is!

 

Host: All right. What are your arguments to sell pantyhose to a man? I imagine there’s a psychological barrier to break, right?

 

Lady 1: No, given it’s a demand from the market, so it’s very easy for us to respond.

 

Host: So what do they tell you?

 

Lady 1: There is a specific demand, given there are specific products. There are men who ask for very sheer products. So there are 2 styles.

 

Host: Precisely, Phatty is wearing them!

 

A male model, Phatty, shows up on screen.

 

Lady 1: That’s right!

 

Host: Precisely, that is a real revolution in the domain of male fashion, comparatively to classic styles every woman wears.

 

Lady 1: Correct. We had to do it, given we were asked for it.

 

Lady 2: I must add, it’s adapted to the male morphology.

 

Host: We’ll ask Phatty. (To Phatty) Is it comfortable?

 

Phatty: Yes it is. It’s quite fresh at the bottom. It’s refreshing. But it’s true that…

 

Lady 2: (To Phatty) It sure makes you pretty legs! (To the host) It can be worn with a bermuda. Given men asked for it could be worn with a bermuda. Or wear with a skirt or a dress, and I am speaking here absolutely seriously. Or, alternatively with pants, to feel a little bit warmer, to feel the fabric on the legs, to feel the elasthan on the legs, that applies a slight compression to the legs. (To Phatty) You must feel your legs encased in the pantyhose. (To the Host) And it’s true that we had very positive feedback, given it’s the style that tops the sales, and I must say, Annick, since the start of the commercialization, that is, since the beginning of March, we sold more than 1,000 pairs and all styles added, more than 1,500. It encourages us to continue, and to respond positively to the demand.

 

Lady 1: The demand now, is new fabrics and new colors, so it’s obvious we won’t stop now.

 

Host: Is the mentality evolving?

 

Lady 2: Absolutely! Mentality is evolving, and I find that just right. I must say that these pantyhose are adapted to the male morphology, so there’s a front opening that is well adapted to male morphology. (To Phatty) I don’t know what you think about it, Phatty.

 

Host: He looks happy.

 

Lady 2: He looks happy. Everything is all right. And I think he will be from now on a regular user of pantyhose.

men drain up 40 pantyhose by gerbe 2 opaque

Phatty: Yes indeed!

 

Lady 2: We will make the warm tights too.

 

Lady 1: Especially made for Winter. For cold sensitive men.

 

Host: We will invite you again in December.

 

Lady 2: These are tights made of silk Rhovyl (clothing fiber), that is very warm, that can be worn with a comfortable outfit, sport or ski outfit. Our male customers are free.

 

Host: Annick, Anne-Marie, thank you very much for having presented us this innovation.

 

Lady 2: It’s us who thank you.

 

Host: And myself, I keep my pantyhose on.

 

Lady 2: All right. No problem! That way, you will tell us again about it in December.

 

Host: Absolutely! Thank you, ladies!

gerbe pantyhose for men talkshow 4

Men in Gerbe pantyhose

 

Original text in French:

La marque Gerbe lance les collants pour hommes

Présentateur : Il est 11h05, et 11h05 c’est l’heure du scoop. Alors, non, ne rêvez pas, je ne vais pas vous donner le nom du personnage mystérieux, celui qui vous permettra de gagner une invitation au restaurant Olivier Eltzer. Je ne vais même pas vous donner un deuxième indice. Ce sera pour dans quelques instants. Non, non, j’ai un véritable scoop. Etes-vous prêts à l’entendre ? L’homme est enfin l’égal de la femme. Je sais que c’est un peu provoc comme scoop, mais c’est le cas, en effet. Nous autres les hommes, nous pouvons désormais porter des collants et des mi-bas, grâce à ces dames. Bonjour.

 

Dame 1 (robe noire) : Bonjour.

 

Dame 2 (veste blanche) : Bonjour.

 

Présentateur : Bonjour à Annie, bonjour à Anne-Marie. Vous venez nous présenter un produit : des collants pour hommes.

 

Dame hors écran : Effectivement.

 

Présentateur : Pourquoi des collants pour hommes ? Il y avait vraiment une demande ?

 

Dame 1 : Oui, on a depuis quelques mois, dès l’ouverture de notre site Internet, des demandes quotidiennes de la part de ces messieurs, pour avoir un collant qui leur soit spécialement réservé. Donc nous nous y sommes attentionnés, et cette année, Gerbe a décidé de dédier son savoir-faire à la gente masculine.

gerbe pantyhose for men talkshow 5

Photos of men in pantyhose by Gerbe

 

Présentateur : Donc, ce qui veut dire que ce n’était pas une idée marketing à la base, ce sont vraiment les clients qui vous ont réclamé ce produit ?

 

Dame 1 : Tout à fait ! C’est la demande du marché, et nous avons mis très largement tous ces messieurs à contribution en leur posant des questions quant au produit qu’ils souhaitaient vois se développer.

 

Dame 2 : Ils nous ont dit « On veut ça. On achète habituellement des collants comme pour nos femmes, mais on aimerait bien avoir une ligne spécialement pour nous. » Pourquoi le collant serait réservé uniquement aux femmes ?

Et voilà ! Donc on a pris ça d’une façon un peu marginale. On s’est dit : « Ca va rester très très marginal ». Puis après, devant l’afflux de la demande, on s’est concerté, et on s’est dit : « Et pourquoi pas ? Si on se lançait ? Il y a peut-être quelque chose à faire dans ce domaine. » Et voilà. L’aventure a commencé, et…

 

Dame 1 : …depuis le 5 Mars, nous avons lancé cette ligne homme.

 

Présentateur : Alors Annie, justement un petit bilan. ?

 

Dame 1 : Un bilan très positif, qui va même au-delà?de nos espérances. Tellement positif que nous allons étoffer cette gamme qui est composée actuellement de quatre modèles de collants et de mi-bas, de deux nouveaux modèles de collants. Donc, le collant « Drain Up 40 »

 

Présentateur : …que je porte sur moi, il faut bien le dire. On va demander à?la caméra de se rapprocher. (Au cameraman) Venez, venez ! (Au public)  Séquence strip-tease, un petit peu dans cette émission. Regardez. Alors je ne vais pas enlever mon pantalon. Effectivement, je porte ce collant.

 

Dame 1 : … opaque, 40 deniers, drainant et relaxant, qui soulage. Je pense que vous pouvez…

 

Présentateur : Justement, j’éprouve une sensation de fraicheur, en bas du pied.

 

Dame 1 : Absolument, c’est fait pour.

 

Dame 2 : Il est surtout recommandé pour les personnes qui sont en station debout prolongée ou assis très longtemps.

 

Présentateur : Les cuisiniers, par exemple ?

 

Dame 2 : Absolument. Les coiffeurs, les personnes qui prennent l’avion, qui sont assises très longtemps dans l’avion, lors de grands trajets et qui, effectivement, pour éviter la sensation de jambes lourdes, peuvent porter ce type de produit. Et nous avons déjà?des retours, puisque nous avions déjà?ce modèle pour femmes, et les clientes ont ont été très satisfaites.

 

Présentateur : Est-ce un peu comme les bas de contention ? Moi, je connaissais les bas de contention, qu’on achetait en pharmacie. C’est un peu le même système.

 

Dame 2 : Si vous voulez, de contention légère.

 

Dame 1 : …de prévention.

 

Dame 2 : de prévention, et c’est aussi un certain confort. Un bien-être.

 

Dame 1 : Drainant et relaxant.

 

Dame 2 : D’ailleurs, à?la fin de l’émission, vous m’en direz des nouvelles.

 

Présentateur : Très bien. Quels sont vos arguments pour vendre un collant à?un homme ? Moi, je pense qu’il y a une barrière psychologique à?franchir, non ?

 

Dame 1 : Non, puisque la demande vient du marché, donc c’est très facile pour nous d’y répondre.

 

Présentateur : Mais alors, qu’est-ce qu’ils vous disent ?

 

Dame 1 : Il y a une demande différente, puisqu’il y a différents produits. Il y a des messieurs qui demandent des produits relativement fins. Donc il y a deux modèles.

 

Présentateur : Justement, Phatty en porte.

 

Apparaà?t à?l’image un mannequin homme, Phatty…

gerbe pantyhose for men talkshow 6

Drain Up 40 den – popular style

 

Dame 1 : Voila.

 

Présentateur : Justement, à?a, c’est une vraie révolution dans le domaine de la mode masculine, par rapport au modèle classique que portent toutes les femmes.

 

Dame 1 : Voilà?. Il fallait le faire, puisqu’on nous l’a demandé.

 

Dame 2 : Mais qui est quand même, il faut le préciser, adapté à?la morphologie masculine.

 

Présentateur : On va demander à?Phatty. C’est confortable ?

 

Phatty : Oui, c’est assez frais. C’est frais en bas. Ca rafraichit. Mais c’est vrai que à?a….

 

Dame 2 : (A Phatty) Ah oui, à?a vous fait de belles jambes ! (au présentateur) On peut le porter avec un bermuda. Puisque ces messieurs l’ont demandé, pour porter avec un bermuda. Pour porter avec une jupe, une robe, et je suis en train de parler tout à?fait sérieusement. Ou encore, sous un pantalon, pour avoir un peu plus chaud, pour avoir une sensation de matière sur la jambe. Pour avoir aussi une sensation d’élasthanne qui fait une contention légère sur la jambe. (A Phatty) Vous devez sentir vos jambes qui sont bien tenues dans le collant. (Au présentateur) et c’est vrai qu’on a eu des retombées très positives, puisque c’est celui qui arrive en tête des ventes, et, il faut oser le dire, Annick : depuis le début que nous l’avons commercialisé, c’est-à?-dire, début Mars, nous en sommes déjà?à?plus de mille collants vendus, et en tout nous en somme à?mille cinq cent. Ca nous encourage quand même à?continuer, et à?répondre toujours présent à?la demande.

 

Dame 1 : La demande, maintenant, c’est des nouvelles matières, de nouveaux coloris, donc on voit effectivement qu’on ne s’arrêtera pas là?.

 

Présentateur : La mentalité évolue ?

 

Dame 2 : Absolument ! La mentalité évolue, et je trouve à?a très bien. On doit ajouter que ce collant est adapté à?la morphologie masculine, et vous avez une ouverture transversale qui est justement bien adaptée à?la morphologie masculine. (A Phatty) Je ne sais pas ce que vous en pensez, Phatty.

 

Présentateur : Il a l’air content.

 

Dame 2 : Il a l’air content. Tout va bien. Et je pense qu’il sera désormais un adepte du collant.

 

Phatty : Oui !

 

Dame 2 : Nous allons faire le collant chaud, aussi.

 

Dame 1 : Spécialement conà?u pour l’hiver. Pour les messieurs qui sont frileux.

 

Présentateur : On vous réinvitera au mois de Décembre.

 

Dame 2 : Absolument. Un collant qui est en Rhovyl soie, et qui est très très chaud et qui peut se porter soit en tenue confort, soit en tenue sportive, en combinaison de ski.  Ces messieurs sont libres.

gerbe pantyhose for men talkshow 1

There is a demand for men’s pantyhose.

 

Présentateur : Annick, Anne-Marie, merci beaucoup de nous avoir présenté cette innovation.

 

Dame 2 : C’est nous qui vous remercions.

 

Présentateur : Et moi, je garde mon collant.

 

Dame 2 : Tout à?fait. Pas de problèmes ! Justement, comme à?a, en Décembre, vous nous en direz, des nouvelles !

 

Présentateur : Absolument ! Merci, mesdames.

 

men drain up 40 knee high socks by gerbe

 

*I would like to thank Michel, a very kind reader, who surprised me with this translation.  I am so grateful for his help.*

 

*Friends, the only funding for this blog is from the shop section.  Please indulge your pantyhose obsession and show some support for my work!  Your purchases make this blog possible.*

 

Note: Gerbe pantyhose for men are no longer produced.

Looking for German Pantyhose Talk Shows — lots found

August 2, 2013 under News

Found it thanks to a fan!  (Previously there was a request here to help me find some German pantyhose talk shows)

 

UPDATE:

Thanks to an absolutely awesome gentleman who took the time to help me, right now I have the following in my database, in the queue for translation. Click here to read more.. »

Different types of heels: Cuban, French, Havana and Manhattan!

May 15, 2013 under Vintage

reinforced heel

Somehow I always referred to them as Cuban, but turns out that there are some classifications out there when it comes to reinforced heels.

Can you tell each type of heel apart?

There was recently a nice article explaining the difference done by Gigi’s Intimates, an online store that specializes in vintage-look stockings by Cervin and Gio.

Perhaps it would be nice to know how such heels got their names, but for now, have a look at some instructions on how to tell which one is which.

FULLY FASHIONED HEEL TYPES

 

Pierre Molinier – artist with a hosiery fetish

March 11, 2012 under Art

Some call it Fetish, some call it Art.  Recently I went to visit Vancouver Art Gallery with my friend to see surreal art exhibit and one photograph left an impression on me, it was by Pierre Molinier.

Pierre Molinier and Stockings

Pierre Molinier has many photographs featuring black stockings.

I came across two photos of a man and a woman, both wearing black fishnet stockings – that caught my eye right away.  I went to that spot twice to write down the name and look at the picture one more time.

The artist, Pierre Molinier (1900 – 1976), was obsessed with black stockings and shapely legs – both male and female.  He admitted that there is nothing more sexual for him then a shapely leg covered in black nylon.

I advise you not to check his work too much if you are sensitive to sexual content.  I am myself quite sensitive to violence and explicit nudity in art galleries.  However, I figure I’ll let you know that there was an artist who was seriously into hosiery and even our local art gallery finds him worth displaying!

*Friends, the only funding for this blog is the stockings shop section. We invite you to have a look at what we have to offer.*